La dentisterie préventive est la base de notre profession.

- Dr. Werner Geurtsen, Président et Directeur des Clinical Services, Department of Conservative Dentistry, Periodontology & Preventive Dentistry, Hannover Medical School; Editeur en chef du German Dental Journal

Wrigley soutient des recherches indépendantes qui ont un impact considérable sur le domaine de la santé bucco-dentaire depuis près de 80 ans. Dans le cadre d'un programme de subvention établi avec l'Université américaine de Northwestern dans les années 1930, des chercheurs ont découvert les bénéfices du chewing-gum sur la santé bucco-dentaire et ont continué à les étudier au cours des décennies qui ont suivi. Dans les années1980, des recherches avant-gardistes ont démontré que mâcher du chewing-gum stimule la salivation, ce qui aide à réduire les acides de la plaque dentaire. Dans les années1990, Wrigley a également soutenu des recherches qui ont démontré le rôle des chewing-gums sans sucres dans la réduction des caries.

Ces dernières années la Fédération Dentaire Internationale (FDI) et plus de 25 associations dentaires nationales, dont l’UFSBD en France, ont reconnu la valeur des preuves scientifiques qui démontrent les bénéfices des chewing-gums sans sucres. En 2012, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) a validé les bénéfices du chewing-gum sans sucres par des allégations santé. Elle a ainsi réaffirmé que mâcher un chewing-gum sans sucres après un repas :

  • Aide à neutraliser les acides de la plaque dentaire : il a été démontré que la stimulation salivaire résultant de la mastication de chewing-gums sans sucres après un encas ou un repas contenant des glucides fermentescibles permet de neutraliser les acides de la plaque dentaire.
  • Aide à maintenir la minéralisation de l’émail : La stimulation de la salive par les chewing-gums sans sucres augmente le nombre d’ions présents dans la bouche, ce qui permet de favoriser la minéralisation de l'émail.
  • Aide à réduire la sécheresse buccale ou xérostomie : la stimulation de la salivation induite par la mastication de chewing-gums permet de réduire en partie la gêne occasionnée par la sécheresse buccale.

Ces effets bénéfiques sont dus au fait que mâcher un chewing-gum sans sucres pendant au moins 20 minutes après avoir mangé ou bu active la production salivaire. La salive stimulée par le chewing-gum sans sucres va lutter contre les acides de la plaque dentaire et la déminéralisation de l’émail qui sont deux facteurs de risque dans le développement des caries. Ainsi, mâcher du chewing-gum sans sucres aide à prévenir la formation de caries.

Les informations ci-dessus figurent également dans le Guide rapide de référence scientifique (en anglais) : Quick science reference guide

Accepter les cookies